Attaque contre Radio Tele Ginen : Jean Lucien Borges dénonce notre niveau d’intolérance

Written by on June 12, 2019

Le PDG de Radio Tele Ginen, Jean Lucien Borges, condamne les attaques perpétrées contre les locaux de la station au cours desquelles trois véhicules ont été incendiés et les pare-brises de plusieurs autres cassées.  Il dénonce le niveau d’intolérance dans lequel la nation est en train de se plonger. Jean Lucien Borges regrette que les comportements n’aient pas vraiment changé  malgré les nombreuses luttes qui ont été menées et malgré les efforts du media qu’il dirige en vue de la promotion des règles du jeu démocratique. « Les mauvaises habitudes ont la vie dure », déplore le patron de la RTG.

Les attaques contre les locaux de Radio Tele Ginen ne sont pas survenues brusquement. Dimanche matin, les responsables avaient découvert plusieurs affiches sur les murs et les enseignes de la station située à Delmas 31. «  Ce sont les mêmes qu’on avait vus sur les murs du viaduc au Carrefour de l’aéroport dans le cadre de la manifestation organisée par de nombreux secteurs qui exigent le départ du président Jovenel Moise », précise Jean Lucien Borges qui parle d’une « provocation ». Il explique aussi que les journalistes de la RTG ont été victimes d’agressions verbales de la part de certains manifestants dimanche.

«  Nous sommes la radio de tous, pas celle d’un clan », affirme Jean Lucien Borges pour contredire ceux qui assimilent Radio Tele Ginen à un media qui est proche du pouvoir. «  Nous ne refusons jamais une invitation », ajoute-t-il tout en insistant sur la nécessité pour les acteurs de respecter les règles du jeu démocratique.   

Condamnation du secrétaire d’état à la communication

Au nom du gouvernement, le secrétaire d’Etat à la Communication dit condamner l’attaque ciblée contre Radio Tele Ginen et exprime sa solidarité envers les journalistes victimes dans le cadre de l’exercice de leur métier ces derniers jours. Il encourage les acteurs à travailler pour la stabilité et une paix durable dans la société. « Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication condamne avec la plus grande fermeté l’attaque ciblée contre la radio télé Ginen où trois véhicules de ladite station ont été incendiés et des pare-brises de plusieurs autres stationnés devant le bâtiment du média cassé ce lundi 10 juin 2019 », précise la note du secrétaire d’Etat à la communication, Eddy Jackson Alexis .

 Il profite de l’occasion pour « exprimer sa solidarité envers la Radio Télé Ginen et aussi les journalistes, Martine Denis Chandler, Richardson Jourdan de la RTNH, Lesly Dorcin du jounal le Nouvelliste qui ont été victimes dans des incidents distincts respectivement le vendredi 7 et le dimanche 9 juin 2019 ».

« L’intolérance et toute attaque contre la liberté d’informer ne peuvent être tolérées sous aucune forme dans une société démocratique », selon le secrétaire d’Etat à la Communication.  Tout en reconnaissant le droit de tout un chacun de manifester pacifiquement, l’ancien journaliste dénonce les «  pressions, verbales, physiques, intimidations et agressions  contre tout citoyen et les travailleurs de la presse en particulier ».

L’ Association nationale des medias haïtiens ( ANMH) et l’Association des medias indépendants haïtiens (AMIH) ont condamné l’attaque faite contre la Radio Tele Ginen tout en appelant à la protection des journalistes et des medias.  

Danio Darius

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist