Corruption/PetroCaribe : Des arrêts de débet et de quitus bientôt délivrés aux personnes indexées, annonce la Cscca en Haïti

Written by on June 3, 2019

Corruption/PetroCaribe : Des arrêts de débet et de quitus bientôt délivrés aux personnes indexées, annonce la Cscca en Haïti


lundi 3 juin 2019Share

P-au-P, 03 juin 2019 [AlterPresse] — Des arrêts de débet [1] et de quitus seront bientôt délivrés aux personnes, indexées dans le rapport relatif à la gestion des fonds PetroCaribe, fait savoir la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca), dans un tweet, consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

Plusieurs secteurs avaient appelé la Cscca à rendre les arrêts de débet contre toutes les personnalités, indexées dans le dossier PetroCaribe, après la publication, le vendredi 31 mai 2019, du second rapport de la dite institution.

« Ce rapport constitue un premier pas. Mais, avec l’arrêt de débet, ce sera un pas important, qui sera franchi », souligne le Groupe PetroChallengers Nou p ap dòmi, dans une note en date du 3 juin 2019.

Le Groupe PetroChallengers Nou p ap dòmi appelle la population à rester mobilisée, jusqu’à ce que les coupables aillent en prison pour les crimes contre le pays.

Nou p ap dòmi exige également de mettre en branle l’appareil judiciaire contre les dilapidateurs de ces fonds publics.

« D’importantes défaillances ont été associées à la planification et à la mise en œuvre des programmes et des projets de développement, financés par le fonds PetroCaribe », a relevé le deuxième rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca).

La Cscca exige la mise en place de mécanismes de récupération des fonds PetroCaribe, mal utilisés (de l’aide vénézuélienne à Haïti), dans son deuxième rapport d’audit y relatif, déposé, au sénat, le vendredi 31 mai 2019.

De hauts dignitaires de l’État, dont des premiers ministres, ainsi que d’anciens ministres, d’anciens directeurs généraux et des responsables de firmes de constructions sont indexés dans la mauvaise gestion de plusieurs milliards de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 94.00 gourdes ; 1 euro= 110.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui) des fonds PetroCaribe d’aide vénézuélienne à Haïti. [emb rc apr 03/06/2019 15:20]

[1] En France, le débet est une décision financière. De façon objective, lorsqu’une juridiction financière ou une autorité administrative constate un manque dans des disponibilités publiques ou un vol au préjudice d’une collectivité publique, elle prononce un débet à la charge du responsable de la gestion de ces deniers publics. Source : Wikipédia


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist