Haïti/Protestation Eddy Jackson Alexis condamne l’attaque contre le Juge Durin Duret Junior

Written by on March 10, 2020

Source Vant bèf info

10 mars 2020VBILaisser un commentaire

Le secrétaire d’état à la communication, Éddy Jackson Alexis, condamne l’attaque perpétrée le lundi 9 mars 2020, contre le juge Durin Duret Junior, magistrat à la Cour d’Appel de Port-au-Prince et membre du conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). L’attaque a eu lieu à Delmas lors d’une nouvelle journée de protestation des policiers qui exigent la reconnaissance de leur syndicat et réclament de meilleures conditions de travail.

Port-au-Prince, le 10 mars 2020. Le bureau du secrétaire d’état à la communication a condamné l’attaque contre le juge Durin Duret Junior lors d’une manifestation de citoyens se réclamant de la police nationale d’Haïti (PNH), pour exiger la reconnaissance par le haut État-major de l’institution policière, de leur syndicat et exiger de meilleures conditions de travail.

Le juge Durin Duret Junior, magistrat à la Cour d’Appel de Port-au-Prince et membre du conseil supérieur du pouvoir judiciaire, se trouvait dans la voiture lorsque « des gens armés se faisant passer pour des agents de la Police Nationale, ont ouvert le feu sur le véhicule du magistrat alors qu’ils prétendent exiger de meilleures conditions de travail », écrit Eddy Jackson Alexis.

Le secrétaire d’Etat à la communication Eddy Jackson Alexis

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication exprime ses plus profondes sympathies et la solidarité de toute l’équipe gouvernementale au juge Durin Junior Duret, aux membres de l’association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH) et à tous les magistrats du pays, ajoutant que « cette tentative d’assassinat porte atteinte à l’institution policière dont la devise est de protéger et servir ».

Le Bureau du Secrétaire d’Etat dénonce le fait par certains acteurs de choisir la voie de la violence notamment des manifestations armées pour faire passer leurs revendications. Une pratique contraire aux principes démocratiques, écrit M. Alexis, qui renouvelle la volonté et la détermination du gouvernement de continuer à tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité et la protection des vies et des biens sur tout le territoire national.

Le gouvernement entend également continuer à travailler à la satisfaction des revendications des agents de la Police Nationale, poursuit la note qui rappelle également que le premier ministre Joseph Jouthe a décidé de supporter pleinement la cause de policiers dans leur réclamation pour une amélioration de leurs conditions de travail.

S’attaquer à la vie des citoyens et au fonctionnement des institutions républicaines ne peut en rien constituer une fière chandelle pour l’agent de la force publique, poursuit M. Alexis qui ajoute que le gouvernement invite les membres de la PNH à privilégier la voie du dialogue pour la résolution pacifique de la situation.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist